Les origines du cacao

Les diverses origines du cacao CEMOI

CEMOI sélectionne les meilleures origines du monde. Le groupe a permis aux producteurs de Côte d’Ivoire, d’Équateur et de Sao Tomé de se structurer, ce qui leur assure une activité pérenne.

Origine Côte d’Ivoire : le retour aux valeurs traditionnelles

Durant ces 20 dernières années, la perte progressive du savoir-faire des producteurs ivoiriens a entraîné une baisse de la qualité aromatique de fèves.

C’est dans le cadre d’un partenariat avec 32 coopératives groupant 16 500 producteurs que le groupe CEMOI met depuis 2010  en place une filière cacao premium, durable et traçable.

Cette démarche se traduit par la construction de 18 centres de fermentation et de séchage, en pleine brousse, à proximité des plantations.
Grâce au contrôle des paramètres du traitement post-récolte ainsi que de la traçabilité des fèves, le cacao premium de CEMOI retrouve la qualité des grands cacaos, révélant un arôme cacaoté et fruité.

De plus, dans une démarche de développement durable, nos équipes sur place collaborent quotidiennement avec les producteurs et les forment pour améliorer leurs rendements, leurs revenus  et enfin le niveau de vie de leurs familles et de leurs communautés

Le groupe CEMOI a également souhaité initier une démarche pérenne sur la culture des vergers pour augmenter la qualité et la production : pépinière, greffage, taille des cacaoyers…
Des techniciens CEMOI apportent leur assistance technique aux planteurs (techniques du greffage, sélection des variétés aromatiques locales…).

Origine Équateur : el cacao nacional

Du fait de ses conditions géographiques particulières, l’Équateur n’est pas fortement industrialisé.

Situé au cœur de la Cordillère des Andes, ce pays abrite une variété de cacao unique sur son territoire : le « cacao nacional ».

La filière bio équitable CEMOI a retrouvé la qualité originelle de ces cacaos fins grâce à un travail de sélection des plantations qui offrent les meilleures fèves. Deux arômes différents de fèves ont ainsi été découverts suivant les plantations : le cacao aromatique typiquement floral et le cacao aromatique fruité.

La création de la CECAO S.A. (Compañía Exportadora de Cacao Aromático y Orgánico) en 2013 est  l’aboutissement d’un partenariat de plus de 10 ans entre CEMOI et les associations de producteurs de cacao « nacional » bio en Equateur.  Cette organisation regroupe plus de 830 familles de producteurs associés. En devenant partenaires de CEMOI, ils sont assurés d’un prix de vente stable et d’un accompagnement en recherche et techniques agronomiques.

Origine São Tomé : cacao de variété Amelonado

Aujourd’hui, à São Tomé, la culture du cacao s’articule autour de petits producteurs possédant de 2 à 5 ha de cacao.

CEMOI s’est associé avec le Fond d’Investissement du Développement Agricole pour aider à structurer les groupements de producteurs locaux, créer les infrastructures nécessaires à la transformation post-récolte du cacao, organiser l’ensemble de la filière au sein d’une coopérative d’exportation partenaire de CEMOI. La même démarche de sélection des meilleures plantations de cacao est au centre de la stratégie d’amélioration de la qualité sur l’île. 37 associations sont ainsi regroupées, au sein de la CECAB, avec 2 051 familles de producteurs associés.

En savoir plus : São Tomé & Principe, surnommé « Ile Chocolat », est l’un des plus petits États d’Afrique. Il est constitué de deux îles volcaniques, situées au large du Gabon sur une superficie de 960 Km². On y cultive le cacao Amelonado, dont l’exploitation a longtemps été négligée du fait de la petite taille des fèves. Son goût est particulièrement doux et fruité.