1913 – 1961

Une vitalité exceptionnelle

Le début du 20e siècle est marqué par des incidents qui auraient pu être fatals à l’entreprise. Grâce à sa formidable vitalité, elle ressort plus forte et se développe encore !

1913 : La relève assurée

Le fils de Joseph Cantaloup, Léon, prend la direction. Il investit dans du matériel moderne et produit 2 tonnes de chocolat par jour.

1940 : Le sort s’acharne

Nouvelle catastrophe. Cette fois c’est une inondation gigantesque qui détruit l’usine.

1941 - 1946 : Marché international

Une nouvelle usine est construite sur le site d’Orles qui bénéficie d’un accès ferré. La construction ultra moderne ne sera terminée qu’après la guerre. La chocolaterie Cantaloup – Catala emploie alors 150 personnes et produit 12 tonnes distribuées dans le sud de la France mais aussi en Afrique du Nord, en Angleterre et Allemagne.